Nerprun

Persian berry

On dirait des perles d’or – mais seulement avant maturité, sinon elles deviennent noires. Graines de Perse ou d’Avignon, ces fruits de nerprun, sphériques, se cueillent donc dorés, puis sont parfois séchés, écrasés et cuits – jus dont on filtre une décoction. Les peintres d’antan pressaient la chair, ajoutaient l’alun, puis appréciaient ce suc pour l’aquarelle en vert de vessie (parfait pour rendre le moelleux des prairies) ou en stil de grain (jaune naturel) – même si tous deux manquaient de solidité. Quant aux feuilles du même nerprun, elles sont toujours prisées des chenilles, transformées en multiples papillons. Voici une plante destinée à tout envol: le nerprun, qui teint avec entrain, sert même de purgatif moyen et ouvre la palette jaune vert d’un ton badin.

Text: Odile Cornuz
Illustration: Anne-Marie Lendi

Updating…
  • No products in the cart.